Cicadelles - Sous-famille des Iassinae

La sous-famille des Iassinae comprend au Québec trois genres et 20 espèces, réparties en deux tribus: Gyponini et Iassini. Celles qui appartiennent à la tribu des Gyponini sont de grosses cicadelles aplaties dorsoventralement. Les Iassini sont beaucoup plus petites et très poilues. Les genres se déterminent bien mais une analyse des pièces  génitales est nécessaire pour identifier de façon certaine les espèces appartenant au genre Gyponana. Avant d'être considérés comme des genres à part entière, Gyponana, Ponana et Stragania étaient des sous-genres de Gypona.

Variations taxinomiques:
-Certains auteurs incluent les trois genres dans une sous-famille nommée Scarinae (tribu Scarini), en y ajoutant le genre Penthimia (tribu Penthimiini).
-Gyponini est aussi considéré comme un synonyme de Scarini, dans la sous-famille Iassinae.

IASSINAE - CLÉ DE DÉTERMINATION DES GENRES (ADULTES)
Voir ici comment fonctionne une clé.
CRITÈRES DE DÉTERMINATION ALLER À
1 Petites, 4,5-5 mm.
Ocelles sur la face, invisibles en vue de dos (Fig. 1).
Stragania
1' Nettement plus grandes que 5 mm, la majorité entre 8 et 9 mm.
Ocelles sur le vertex, visibles en vue de dos (Fig. 2).
2
2 1' Nervures du bout des ailes, et parfois de toute l'aile, réticulées. Cela donne l'effet d'un filet aux mailles denses (Fig. 2).
Généralement complètement vertes, sans points foncés; parfois veinées de rouge.
Gyponana
2' Nervures "normales", c'est-à-dire non réticulées. (Fig.3)
Généralement brunes, brun-jaune ou vertes avec une large bande brune au milieu du dos (P. pectoralis). Souvent parsemées de points noirâtres ou rouges. Pour voir plus d'images, consultez ce site: http://bugguide.net/node/view/9966/bgimage
Ponana

Stragania Gyponana Ponana pectoralis
Stragania Gyponana
Le profil arrondi de la face de Stragania est très différent de celui de Gyponana et de Ponana, qui est anguleux.
Il est généralement difficile, voire impossible, de déterminer les espèces appartenant à la tribu des Gyponini, seulement à partir d'une photo. Quelques espèces font exception, notamment les deux suivantes.
Ponana quadralaba Ponana quadralaba Gyponana octolineata
Ci-dessus, Ponana quadralaba. Quatre points noirs sur le thorax sont
distinctifs de cette espèce. Le point situé à l'arrière est parfois double.
Gyponana octolineata n'est pas toujours rouge mais ce caractère est distinctif lorsqu'il est présent.
IASSINAE - NYMPHES GYPONINI
Iassinae nymphe Iassinae nymphe Iassinae nymphe
Iassinae nymphe Les nymphes des cicadelles appartenant à la tribu Gyponini sont aplaties dorso-ventralement. Elles sont généralement vertes mais parfois brun foncé. Sur le dos, on observe des rayures orangées longitudinales. Elles sont couvertes de poils et leurs antennes, souvent dirigées vers l'avant sont très longues. Elles surélèvent souvent l'extrémité de leur l'abdomen.Iassinae nymphe
Iassinae nymphe

LISTE DES ESPÈCES DU QUÉBEC, PAR TRIBUS
GYPONINI
Gyponana acia DeLong
Gyponana avara DeLong
Gyponana cacumina DeLong 
Gyponana extenda DeLong
Gyponana geminata (Osborn)
Gyponana octolineata (Say) 
Gyponana ortha DeLong
Gyponana pruinosa (Spångberg)
Gyponana quebecensis (Provancher)
Gyponana salsa DeLong
Gyponana serpenta DeLong
Gyponana striata (Burmeister) 
Gyponana tubera DeLong
Ponana pectoralis (Spångberg) 
Ponana puncticollis (Spångberg)
Ponana quadralaba DeLong 
Ponana rubida DeLong
Ponana scarlatina (Fitch)
IASSINI
Stragania alabamensis (Baker) 
Stragania apicalis (Osborn & Ball)

Haut de page | Introduction | Photos A à D | Photos E à H |  Photos I à N |  Photos O à Z Fiches de détermination Morphologie Parasitisme Prédateurs Cycle de vie | Comportements |
Sous-familles | Clé des sous-familles | Liste des espèces | Glossaire |  Références |  Site Entomofaune