Aphrophora alni- nymphe

Cercopes - Fiche de détermination
Aphrophora cribrata (Walker)

Taxinomie: Ptyelus cribrata Walker, 1851: 712.
Aphrophora parallela: Walley 1928: 186, et al. (différent de Aphrophora parallella Say).
Aphrophora cribrata: Hamilton 1982: 1186.
Tribu: Aphrophorini
Groupe: Pinimber
Longueur:
(mm)
Mâle: 8,5 - 10,0
Femelle: 9,2 - 10,8
Hôtes: Pour l'adulte et la nymphe: Épicéa commun (Épinette de Norvège) (Picea abies), diverses espèces de pin, Pin blanc (Pinus strobus), Pin rigide (Pinus rigida), Pin sylvestre (Pinus sylvestris) et pour l'adulte seulement: Pruche du Canada (Tsuga canadensis), Sapin baumier (Abies balsamea)
Signes distinctifs: Se distingue des différentes espèces de cercopes par ses ailes antérieures ponctuées et glabres et par son rostre long. Il se distingue des autres Aphrophora par sa face globuleuse. L'autre espèce de cercope qui a la face globuleuse, Lepyronia coleoptrata, a un motif en V sur l'aile.(voir la page de Détermination des espèces).
Origine: Indigène
Notes:
Les informations ci-dessus proviennent de Hamilton 1982d .
Cette espèce est le Cercope des pins (Pine spittlebug), nommé parfois dans la littérature Aphrophora parallela (avec un seul L). Les hôtes de Aphrophora parallella (avec deux « L »), décrit par Say, sont l'épinette et le mélèze.
Aphrophora cribrata
Sur du Pin sylvestre (Pinus sylvestris) Sur du Pin blanc (Pinus strobus) Sur de l'épinette.
Aphrophora cribrata Aphrophora cribrata
Une nymphe de 7,4 mm sur du Pin blanc (Pinus strobus) La nymphe des deux photos ci-dessus s'étire l'abdomen pour faire entrer de l'air dans le canal aérifère (voir la page Production de l'écume). À un stade avancé de son développement, elle a une tache blanche, de chaque côté, derrière l'oeil (flèche rouge)

Haut de page | Introduction | Photos | Morphologie Prédateurs Cycle de vie Fabrication de l'écume Hôtes Dimensions Clé des espèces Liste des espèces et fiches | Références | Site Entomofaune |