Aphrophora alni- nymphe

Cercopes - Clé des espèces

Au Québec, on observe 4 tribus, 6 genres et 18 espèces de cercopes.
Les informations qui suivent sont tirées de Hamilton 1982d . Le texte des clés en français est parfois reproduit ici tel que dans le document.
Cliquez sur les photos et les illustrations pour les agrandir.
DÉTERMINATION DES TRIBUS
Clastopterini Scutellum beaucoup plus long que large.

Forme arrondie.

Petite taille.
Clastoptera proteus Clastoptera saintcyri
Aphrophorini Ailes antérieures ponctuées, glabres.

Rostre long, atteignant ou dépassant la base des pattes postérieures.
Aphrophora alni trous Aphrophora cribrata rostre
Cloviini Ailes antérieures non ponctuées, souvent nettement poilues.

Rostre court, n’atteignant pas la base des pattes postérieures.
Lepyronia quadrangularis Lepyronia quadrangularis rostre
Philaenini Bord du vertex au-dessus de l’insertion des antennes comportant deux crêtes parallèles séparées par une gouttière. Neophilaenus lineatus gouttière

ESPÈCES APPARTENANT À LA TRIBU CLASTOPTERINI
Les six espèces présentes au Québec appartiennent à deux groupes: Proteus (deux espèces) et Obtusa (quatre espèces).

Proteus
Moitié inférieure
de la face entièrement jaune contrastant
fortement avec la moitié supérieure noire.
Clastoptera proteus et saintcyri Ailes antérieures foncées sans marque jaune ou orangée.




OU
Vertex marqué de bandes jaunes ou orangées. Clastoptera proteus Clastoptera proteus
Vertex entièrement noir. Clastoptera saintcyri Clastoptera saintcyri
Présence de marques sur chaque aile antérieure. Une seule tache jaune ou orangée. Clastoptera proteus Clastoptera proteus
deux ou trois bandes jaunes ou orangées. Clastoptera saintcyri Clastoptera saintcyri
Obtusa Moitié supérieure
de la face pâle.
Clastoptera achatina Moitié inférieure de la face plus ou moins sombre. Pronotum (dessus de la tête) de couleur orange, sans larges lignes. Clastoptera achatina Clastoptera achatina
Clastoptera doeringae Moitié inférieure de la face marquée d'une tache sombre près de la bouche. Clastoptera doeringae Clastoptera doeringae
Clastoptera obtusa Clastoptera obtusa Face foncée près de la bouche. Clastoptera obtusa Clastoptera obtusa
Clastoptera testacea Face pâle, sans tache, mais rayée de fines lignes brunes. Clastoptera testacea Clastoptera testacea

ESPÈCES APPARTENANT À LA TRIBU APHROPHORINI
Les cinq espèces présentes au Québec appartiennent à trois sous-genres: Pinimber, Aphrophora et Plesiommata.
Pinimber
Pompe à succion très renflée, globulaire. Aphrophora cribrata face   Aphrophora cribrata Aphrophora cribrata
Aphrophora
Ailes antérieures plus ou moins brillantes aux nervures proéminentes. Rostre ne dépassant pas la base des pattes postérieures. Tête à peine plus longue au milieu qu’au niveau des yeux. Ailes antérieures plus larges avant la mi-longueur.
 
Aphrophora alni Aphrophora alni
Tête nettement plus longue au milieu qu’au niveau des yeux. Ailes antérieures plus larges à mi-longueur.  Aphrophora quadrinotata Aphrophora quadrinotata
Plesiommata Ailes antérieures ternes aux nervures à peine proéminentes et généralement indistinctes. Rostre dépassant la base des pattes postérieures.

Aphrophora gelida
Vertex marqué au centre d’une large bande blanche ou jaune.

Aphrophora saratogensis
Généralement brun noirâtre (quelquefois  brun orangé). Hôtes : épinette et mélèze.
Aphrophora parallella Aphrophora parallella
Généralement orangé (quelquefois brun orangé). Hôte : pin. Aphrophora saratogensis Aphrophora saratogensis
forme habituelle
Vertex marqué au centre de pas plus d’une ligne fine et pâle. Pompe à succion peu renflée. Ailes antérieures de couleur uniforme ou panachées de lignes plus pâles.
  Aphrophora saratogensis, variété
Pompe à succion très renflée. Ailes antérieures généralement panachées de lignes plus foncées ou marquées d’une large tache pâle. Aphrophora gelida Aphrophora gelida

ESPÈCES APPARTENANT À LA TRIBU CLOVIINI
Les deux espèces présentes au Québec appartiennent à deux sous-genres: Euclovia et Lepyronia.

Euclovia
Ailes antérieures presque plates et
plus de deux fois plus longues que larges.
Lepyronia quadrangularis Lepyronia quadrangularis
Lepyronia
Ailes antérieures nettement convexes et
deux fois plus longues que larges.
Lepyronia coleoptrata Lepyronia coleoptrata

ESPÈCES APPARTENANT À LA TRIBU PHILAENINI
Il y a quatre espèces présentes au Québec.
Grand nombre d’épines au bout du tibia postérieur (entre 12 et 16).
Corps élancé;
bout des ailes antérieures marqué de quelques nervures foncées régulières.
  Neophilaenus lineatus Neophilaenus lineatus
Corps trapu;
bout des ailes antérieures marqué d’un réseau de nervures pâles irrégulières.
Ailes antérieures presque plates, droites le long du dos, nettement poilues et non brillantes. Philaenarcys bilineata Philaenarcys bilineata
Ailes antérieures nettement convexes, courbées le long du dos, à peine poilues et nettement brillantes. Philaenarcys spartina Philaenarcys spartina
Petit nombre d’épines au
bout du tibia
postérieur (entre sept et 10).
Bout des ailes antérieures aux nervures sans bifurcation.   Philaenus spumarius Philaenus spumarius
Haut de page | Introduction | Photos | Morphologie Prédateurs Cycle de vie Fabrication de l'écume Hôtes Dimensions Clé des espèces Liste des espèces et fiches | Références | Site Entomofaune |