Aleurodes - Liste des espèces


La liste de Maw et al. (2000) compte trois espèces pour le Québec, dont une mention incertaine. La liste ci-dessous provient de diverses sources et inclut les aleurodes introduits qui vivent sur les cultures en serre. Les hôtes et les synonymes proviennent de Evans (2008) et reproduisent une partie seulement de ces éléments. La connaissance des synonymes peut être utile notamment en consultant Quaintance & Baker (1915). La colonne « Hiver » indique si l'aleurode est en mesure de survivre à l'hiver québécois.
Nom
Hiver Hôtes Caractères
Notes
Aleurochiton forbesii (Ashmead)
Aleurode de Forbes
oui Érables. Adulte immaculé.
Pupe blanche (estivale) ou foncée (hibernante); surélevée.
Quaintance & Baker (1915) notent sa présence au Canada mais l'insecte était absent de la Collection nationale canadienne. Observé en 2012 et les années suivantes dans plusieurs sites de Lanaudière. Sans être rares, pas de larges colonies observées entre 2012 et 2015 mais quelques individus généralement isolés.
Aleuroplatus sp. Ericacées et autres. Pupe noire couverte de cire enroulée. Une seule observation à Montréal en 2012 (C.Pilon, non publié). L'identification est probable seulement; l'aleurode n'est pas nécessairement établi au Québec. Synonyme, Lecanoideus sp.
Aleyrodes asarumis Shimer3 Asarum sp., Actaea alba. Maw et al. (2000) indiquent une incertitude à l'égard de la présence de cet aleurode au Québec, qui serait toutefois présent en Ontario.
Synonyme, Aleurodicus asarumis (Shimer).
Aleyrodes lonicerae Walker
Aleurode du chèvrefeuille
oui1 Polyphage. Balsaminaceae, Campanulaceae, Caprifoliaceae, Ericaceae, Fabaceae, Oxalidaceae, Papaveraceae, Rosaceae, Urticaceae, Violaceae. Adulte avec une seule tache en V par aile.
Pupe ovale, plate, pâle; orifice vasiforme foncé2.
Signoret (1868) décrit les menus détails qui différencient A. lonicerae, A. fragariae et A. rubi tout en notant comme ces espèces sont semblables. Les deux dernières sont en effet devenues des synonymes de A. lonicerae.
Aleyrodes proletella (Linnaeus)
Aleurode du chou
oui1 Polyphage. Asteraceae, Brassicaceae, Campanulaceae, Euphorbiaceae, Oxalidaceae, Papaveraceae, Ranunculaceae, Rutaceae. Adulte avec deux taches par aile.
Pupe ovale et plate.
Oeufs déposés en cercle.

Aleyrodes spiraeoides Quaintance
Aleurode de l’iris
oui1 Polyphage. Asclepiadaceae, Asteraceae, Caprifoliaceae, Convolvulaceae, Ericaceae, Gentianaceae, Hippocastanaceae, Iridaceae, Myrtaceae, Onagraceae, Plantaginaceae, Rosaceae, Saururaceae, Solanaceae. Adulte avec deux taches par aile d'après Quaintance (1900).
Bemisia tabaci (Gennadius)
Aleurode du tabac
non Polyphage4. Adulte aux ailes tenues écartées, sans taches.
Oeufs plus pâles que ceux de T. vaporariorum.
Synonymes: Bemisia argentifolii Bellows & Perring notamment, plus une vingtaine d'autres espèces, principalement du genre Bemisia.
Trialeurodes abutiloneus (Haldeman) Polyphage. Aceraceae, Aizoaceae, Amaranthaceae, Asteraceae, Brassicaceae, Campanulaceae, Caryophyllaceae, Convolvulaceae, Cucurbitaceae, Euphorbiaceae, Fabaceae, Haloragaceae, Lauraceae, Malvaceae, Moracea, Myrtaceae, Onagraceae, Oxalidaceae, Papaveraceae, Plantaginaceae, Poaceae, Polygonaceae, Primulaceae, Punicaceae, Rutaceae, Scrophulariaceae, Solanaceae, Sterculiaceae, Umbelliferae, Urticaceae, Verbenaceae. Adulte avec deux bandes en zigzag sur les ailes. Pupe blanche, brune au centre. Synonymes dans Quaintance & Baker (1915):
Asterochiton abutiloneus (Haldeman)
Trialeurodes abutiloneus (Haldeman).

Première mention dans Lambert (1999). Depuis, apparitions occasionnelles sur des plants d'hibiscus et de poinsettias importés au Québec (L. Lambert, comm. pers., avril 2016).
Trialeurodes packardi (Morrill)3 Polyphage. Anacardiaceae, Asteraceae, Balsaminaceae, Betulaceae, Bignoniaceae, Caprifoliaceae, Ebenaceae, Ericaceae, Fabaceae, Hydrangeaceae, Juglandaceae, Malvaceae, Moraceae, Oleaceae, Punicaceae, Rhamnaceae, Rosaceae, Rutaceae, Saururaceae, Saxifragaceae, Tilaceae, Ulmaceae, Umbelliferae, Verbenaceae. Pupe semblable à celle de T.vaporariorum. dans Quaintance & Baker (1915):
Asterochiton packardi (Morrill)
Aleyrodes coryli Britton
Trialeurodes vaporariorum (Westwood)3
Aleurode des serres
non Polyphage4. Adulte aux ailes sans taches.
Pupe surélevée, bordée de projections cireuses.
Oeufs déposés en cercle, deviennent très foncés.
dans Quaintance & Baker (1915):
Asterochiton vaporariorum (Westwood)
Trialeurodes vaporariorum (Westwood)
Note 1: la source de cette information est Fournier et al. (2015).
Note 2: Stocks (2013) donne une description avec photos de l'Aleurode du chèvrefeuille adulte et à ses divers stades.
Note 3: aleurodes présents au Québec d'après Maw et al. (2000).
Note 4: d'après Evans (2007), l'Aleurode du tabac et l'Aleurode des serres pourraient s'établir sur n'importe quel hôte.

Haut de page | Introduction | Prédateurs | Liste des espèces | Références | Site Entomofaune