Pucerons - Vrai ou faux?
Des excréments de pucerons?

Vrai ou faux ?
Au jardin, un bon truc pour détecter tôt la présence des pucerons, est de chercher la trace de petits excréments sur les feuilles.

C'est faux
Les pucerons s'alimentent uniquement de liquide, c'est-à-dire de la sève des plantes. Ils expulsent en contrepartie un liquide sucré appelé miellat et non des excréments solides.

Les petites colonies de quelques dizaines de pucerons laissent peu de traces de miellat, surtout si les fourmis recueillent les gouttes dès qu'elles sont produites (photo en bas, à gauche).

Il en va tout autrement dans certains cas où la plante ou l'arbuste se couvre de fumagine, un champignon au mycélium noirâtre qui se nourrit du miellat répandu sur les feuilles ou les branches de l'hôte. Par exemple, la photo en bas, au centre, montre les feuilles noirâtres d'un aulne qui héberge une colonie de Puceron lanigère de l'aulne (Prociphilus tessellatus).

On pourra aussi observer de minuscules exuvies blanchâtres laissées par les pucerons à chacune de leurs mues (photo en bas, à droite). En présence de prédateurs comme les cécidomyies, des pucerons morts évidés parsèment la colonie.

À droite, des larves de Coléoptères entourées de leurs d'excréments.


Haut de page |  Introduction |  Photos A à G |  Photos H à Z |  Photos 2009 |  Photos 2010  |  Photos 2011 |  Photos 2012 | Vrai ou faux |  Prédateurs |  Parasitoïdes |  Hyperparasitoïdes | 
Galles description |  Galles par espèces |  Liste alphabétique des espèces |  Liste des espèces par groupes taxinomiques |  Références |  Site Entomofaune |