Pucerons - Vrai ou faux?
Toujours des cornicules?

Vrai ou faux ?
Les cornicules sont deux appendices situés sur la partie postérieure de l'abdomen des pucerons. Tous les pucerons, sans exception, ont des cornicules.

C'est faux
Les cornicules sont bien une paire d'appendices présents chez la grande majorité des pucerons. Mais certains d'entre eux n'en ont pas.

La longueur, la couleur et la forme des cornicules sont extrêmement variables. Leurs caractéristiques font d'ailleurs partie des critères de détermination dans les clés.

Photo à droite: Gypsoaphis oestlundi. Les cornicules sont réduites à des pores.
Hyalopterus pruni. Les minuscules cornicules noires sont à peine visibles. Les cornicules (flèches rouges) d'un  Therioaphis sp. se confondent avec les protubérances qui parsèment l'abdomen du puceron. Les Phylloxera sp. n'ont pas de cornicules.
Macrosiphum rosae: cornicules longues et recourbées. Illinoia rubicola: renflées vers l'extrémité. Cinara sp.: coniques.

Haut de page |  Introduction |  Photos A à G |  Photos H à Z |  Photos 2009 |  Photos 2010  |  Photos 2011 |  Photos 2012 | Vrai ou faux |  Prédateurs |  Parasitoïdes |  Hyperparasitoïdes | 
Galles description |  Galles par espèces |  Liste alphabétique des espèces |  Liste des espèces par groupes taxinomiques |  Références |  Site Entomofaune |